nutrition
← Retour

Les amandes

Les vacances approchent, tout doit être réglé avant le départ. Le stress augmente à l’approche de la date tant attendue !

Le stress engendre fatigue et angoisse, soyons attentifs à notre alimentation qui peut dans une certaine mesure nous aider à en limiter les effets délétères. Pensons aux amandes :  l’oléagineux le plus riche en magnésium.

L’amandier (Prunus amygdalus) est originaire d’Asie. Actuellement, la France ne compte qu’une seule espèce : l’amandier Ferragnès.

Il en existe deux types :

  •  le sauvage, dont les amandes sont amères et très toxiques car riches en amygdaline, qui se transforme en acide cyanhydrique (cyanure)
  • le domestiqué, dont les amandes sont douces et comestibles.

Premier arbre fruitier à fleurir à la sortie de l’hiver, l’amandier a une particularité : ses fleurs apparaissent fin février avant les feuilles ! Il a besoin de beaucoup de soleil et de chaleur et peut vivre jusqu’à 100 ans. On le trouve surtout autour de la Méditerranée et en Californie, l’Amérique étant le plus grand producteur mondial d’amandes.

Les amandes domestiquées :

L’étymologie du mot amande vient du latin Amandula, traduire : don divin, car riche en fibres, calcium, magnésium, vitamines E et lipides ; l’amande est notre alliée forme tout au long de l’année.

Fraîches ou sèches, avec ou sans la peau, à croquer ou en accompagnement d’une protéine (poisson, viande), sous forme de lait ou de purée, voire de pâte encore appelée massepain, elles se conjuguent à loisir pour notre plus grand plaisir.

Les amandes fraîches encore vertes et fermes sont récoltées de mai à juin et présentées en vrac sur les étals. Leur peau, bio de préférence, contient des fibres des anti-oxydants et des anti-inflammatoire.

Les amandes sèches cueillies de septembre à octobre, peuvent être consommées toute l’année entière, mondées*, grillées, effilées, en poudre, en pâte (à conserver au frais). Elles  sont très gouteuses et procurent une forte sensation de satiété.

Attention, les amandes grillées doivent être grillées à sec et non dans de la graisse.

Les amandes constituent un vrai apport protéiné (18g/100g) : avis aux végétariens.

Elles sont caloriques, il n’est donc pas nécessaire de les consommer en grande quantité : 4 à 5 amandes par jour suffisent pour bénéficier de leurs vertus.

Leurs propriétés bénéfiques sont nombreuses :

  • Effet anti stress grâce au magnésium
  • Effet coupe-faim  assuré avec seulement 4 à 5 amandes
  • Bon pour les os car riches en calcium,
  • Bon pour la peau car riches en vitamines E
  • Contribution à la diminution du mauvais cholesterol (LDL) et à une bonne santé cardio vasculaire grâce à la présence des phytostérols
  • Amélioration du transit intestinal grâce aux fibres
  • Aide à la régulation de la tension artérielle gràce au potassium
  • Puissant antioxydant qui lutte contre les radicaux libres qui détériorent nos cellules
  • Vitamines B9

Prudence

  • si vous avez un tempérament allergique l’amande appartient à la famille des oléagineux qui sont parmi les aliments les plus allergènes,
  • la peau de l’amande peut irriter les parois intestinales

Pour tout savoir sur les amandes :

* Au niveau français, la base de données de référence sur la composition nutritionnelle des aliments est gérée par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) Les données contenues dans cette base sont mises à disposition sur internet via le site Ciqual. Elle propose la teneur en calories, lipides, glucides, protéines, vitamines et minéraux de 2642 aliments, représentatifs de ceux consommés en France.

Partage :

Partage Linkedin